Le rêve de l’aubépine

L’élan avant l’étreinte… alors…
Qu’un arbre d’imminences, nous cachait la foret…
Le démon du le rideau grimace encor’ !
Son regard est fait de réprobations : Il sait !

Il dit, sans dire mot… mais il sait…
Que je n’avais pas besoin de Camels,
Pour m’envoler vers toi en fumée…
Quand nous avions encor nos rêves cenelles.

De fleurs blanches, en fruits rouges éternels,
Nos cœurs savaient… leurs palpitations…
Nos âmes… leurs conflits émotionnels…
Et nos : « Je t’aime » et nos « passions » !

Tu lisais… J’écrivais , nos histoires, notre sang…

Aujourd’hui sans appel : l’histoire est finie ! Qui sait si le public aime nous écrierons peut-être le tome2




2 commentaires sur « Le rêve de l’aubépine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s